Accueil > le blog machin > on distribue pas de café sur les champs

on distribue pas de café sur les champs

jeudi 29 novembre 2007, par machin

Eh ! nous avait dit qu’il y serait coûte que coûte, du coup Frago m’a dit qu’elle l’accompagnerait. Forcément, je me suis dit “pourquoi pas”, une occasion de se laisser gagner par la tentation ;-)

Y aller, sûr … mais pas pour faire 3 heures de queue ! donc nous décidons d’aller sur les champs à 19h30, là on regardera l’état de la queue. Si c’est comme dans les autres pays, elle devrait être faible, la frénésie disparaissait rapidement. Sinon, on va dîner, et on regarde une nouvelle fois à la sortie comment ça se passe. Sinon, on attendra jeudi.

Sauf que … en arrivant sur les champs avec Frago, la queue remonte jusqu’au coin de la rue, et redescend sur la moitié de la longueur. Eh ! est dedans, mais lui, bien décidé à ne pas attendre demain matin : hors de question qu’il quitte la file !! On fait un rapide calcul … au minimum 2heures d’attente, soit.

21h, on y est toujours. La file a avancé, sisi … on est presque arrivé au coin de la rue de Tilsit ! On revoit les prévisions à la hausse, on y sera pas avant minuit. Il commence à faire froid.

Je vous passe les détails, la file continue de s’allonger régulièrement derrière, quelques personnes la quittent, d’autres la rejoignent, le temps passe, le froid s’installe, on échange les rôles pour faire des excursions au drugstore ou au macdo pour acheter un café ou un sandwich. Régulièrement, des hommes en noir, cravate orange, remontent la file, visiblement ils comptent … ils passent rapidement, remontent l’avenue, et la redescendent aussi vite.

23h, quelqu’un arrive pour nous dire ce qui se passe, il s’arrête tous les 10 mètres pour expliquer ce qui se passe : il nous explique qu’il nous faudra attendre jusqu’à minuit trente environ (ça va, au point où on en est, plus grand chose à attendre), il faut 10 à 15 minutes par personne (!!). Je le charrie sur le fait de pas avoir de café, il nous explique que la Mairie du 8e a refusé qu’ils en distribuent, “on distribue pas de café sur les champs”.

Minuit trente, cinq heures trente que nous sommes dans la file. Toutes les 20 minutes, on avance d’une dizaine de mètres, puis on attend. On ne peut pas savoir ce qui se passe dans la boutique orange, il y a l’impression d’une grande foule à l’intérieur (avec aussi peu de monde qui avance ?), plein d’hôtes d’acceuil, sur le pas de la porte. Mais pourquoi il ne les mettent pas à l’intérieur pour que ça aille plus vite ?
Visiblement, les mecs d’orange se sont planté, on en a encore pour un bon moment avant de rentrer.

1h15, on touche au but, enfin !! les prochains à pénétrer dans la boutique, c’est nous, glacés, congelés, j’ai mal au dos à force de rester debout. Les vigiles et officiels, à la porte de la boutique, nous expliquent qu’ils vont d’abord nous faire rentrer dans le hall, pour qu’on puisse nous expliquer le fonctionnement de l’iphone (ben tiens, comme si aucun des mecs n’avait déjà vu toutes les infos concernant l’appareil).
Puis on passera dans les mains de quatre (4 ?!?!) personnes : une pour nous expliquer le forfait, une pour prendre la commande, et les deux derniers, pas compris.

Enfin on rentre, je m’assieds sur les marche, naze. Puis on passe au compte goutte.
Une première jeune fille veut nous expliquer les forfaits, on lui fait gagner du temps, on sait ce qu’il en est (comme tout le monde, non ??).
Deuxième personne : on attend pour passer la commande, le temps que le type finisse avec ceux qui sont devant. Prise du numéro, RIB, chèque, inscription dans l’ordinateur, impression.
Troisième personne pour aller chercher le contrat qui est sorti sur l’imprimante … au fond du magasin !
La deuxième personne prend le sac contenant l’iphone et va le déposer à la caisse.
On se met dans la queue pour la caisse. 20 minutes d’attente.
Quatrième personne, la caissière, qui nous demande notre nom (Pour tout ce monde, il n’y a que 2 (!!!) caisses). Et le donne à la …
Cinquième personne qui cherche notre sac dans le tas, le passe à la caissière. On paye. On sort. Il est 2h du matin.

6h30 de queue, 3/4 d’heure et 5 personnes par acheteur, paraît-il 1.000 iphones vendus.
La seule opération spéciale d’orange aura consisté à l’ouverture nocturne de la boutique, pour avoir les télés et bénéficier à fond du buzzz. Mais pas de procédures spéciales au regard de l’affluence.

Le bilan pour orange est certainement bon pour son image dans les médias. Pour les nouveaux clients, par contre … pas gagné, une vague impression qu’on s’est foutu de nous, que si les choses avaient bien été organisées, on aurait pas perdu tout ce temps, et surtout nous n’aurions pas fait toute cette queue si, dès le départ, on nous avait donné une information correcte.

Le gros point positif, et le big thumb up, il va aux employés de la boutique. Ils ont été sous pression toute la soirée, mais à deux heures, je n’en ai pas vu qui s’énerve ou même tire la gueule. Certes tous les clients étaient plutôt sympas, mais bien que speed, ils étaient souriants, gentils, avec la volonté de bien faire. Pas sûr que beaucoup de boutiques puisse se prévaloir d’un tel bilan, même en journée.

J’en veux à Orange de nous avoir pris pour des cons (ils expliquent que c’est la législation française qui impose autant de temps pour ouvrir un contrat, je demande à voir) ; mais je félicite ses employés.

Au final, je suis heureux de l’avoir fait, une histoire de fou, de maso, de con, tout ce qu’on veut … mais marrant. Je l’aurais pas fait seul, je ne comprends pas les mecs (ou nanas d’ailleurs, mais y’en avait très peu) qui l’ont fait seul … ils ont du grave se faire chier, en plus de se les geler ;-)

Et l’iphone … une tuerie, on en reparlera sûrement ;-)

2 Messages

  • on distribue pas de café sur les champs Le 30 novembre 2007 à 00:24, par Marge

    Alors, t’es encore en train de le regarder, bouche bée : "p** qu’il est bôôôô !" ou tu l’as déjà jailbreaké ?

  • on distribue pas de café sur les champs Le 30 novembre 2007 à 01:24, par machin

    ni l’un ni l’autre :-)
    ça faisait 6/7 ans, depuis mon premier palm, que "on" attendait un téléphone / palm par apple, donc on peut prendre un peu de temps pour dire "mais p*** qu’il est beau" nan ? ;-)

    et puis bon, orange a fini par mettre un internet illimité dessus, et là, il faut dire que ça change tout de se connecter sans y penser ni compter !

    (et pour le jailbreak, il est pas encore au point pour cette version du firmware apparemment …)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0