Accueil > le blog machin

le blog machin

Dernier ajout : 29 juillet 2008.

Articles de cette rubrique

  • Casse-gueule : ça se passe près de chez vous

    1er juillet 1999, par machin

    Ce n’était ni un état perdu d’Amérique, comme il y a quelques mois, ni un bar du quartier gay de Londres. Juste un quartier de Paris, plutôt pas mal famé en plus.
    Un garcon de 20 ans s’est fait accoster par un automobiliste, qui lui a proposé de le ramener. Devant son refus, il se gare, et marche un temps à coté de lui, lui demandant s’il est homo, actif ou passif, et en lui faisant toutes sortes de compliments. Il tente de le séduire, pour qu’il accepte de coucher avec lui ... bref, la belle (...)

  • Sortez couverts : l’hiver n’est pas fini

    1er juillet 1999, par machin

    A l’heure des vacances, il est utile de le rappeller encore une fois : sortez couverts !!
    A l’heure de la trithérapie, il ne faut pas oublier que le SIDA n’est hélas pas mort.
    Au contraire, certains signes inquiétants montrent que le virus développe maintenant une résistance particulière à cette forme de trairement.
    Et cela est d’autant plus inquiétant que nous assistons à deux phénomènes en parallèle :
    une diminution des crédits de l’état pour la prévention, considérant, à tort, que puisque le taux (...)

  • Gay pride : émois et abois chez les homos

    1er juin 1999, par machin

    C’est reparti pour un tour, les beaux jours de Juin annoncent l’incontournable rendez-vous de la fin d’année, la gay pride.
    Encore une fois, on pourrait ressortir les 6 (fausses) bonnes raisons de ne pas venir à la gay pride, ou bien réexpliquer pourquoi tant d’homos ne se sentent pas une âme particulière à défiler ce jour la.
    Tout à déjà été dit, et il ne sert à rien d’en rajouter, dans un sens ou dans l’autre.
    Pourtant, une dernière petite chose : faut-il s’étonner de ce que la gay pride suscite (...)

  • PACS, Mélissa, Kosovo : brèves de comptoir

    1er mai 1999, par machin

    PACS ... Suite et ... fin ? Le retrait par la droite des 400 amendements qu’elle avait concocté pour retarder l’adoption du PACS en deuxième lecture, et le début de la guerre au Kosovo, auront complètement fait passer sous silence ou presque le vote de ce texte si controversé.
    D’ici quelques semaines, les gay pride françaises nous appelleront, en France en tout cas, à marcher pour un texte déjà voté ... et alors que nous serons encore (très probablement) en pleine guerre avec la Yougoslavie. (...)

0 | ... | 660 | 665 | 670 | 675 | 680 | 685 | 690 | 695 | 700 | 705

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0