Accueil > le blog machin > West wing

West wing

samedi 8 mars 2008, par machin

J’ai adoré cette série, récompensée par de multiples Emmy Awards, dès le premier jour, l’histoire d’un président américain (fabuleuse interprétation de Martin Sheen) pétri de convictions humanistes, confronté à la réalité improbable de la gestion d’un pays. Pour la première fois, une vision idéaliste de la politique.

Les chaînes françaises n’ont jamais programmé les deux dernières saisons, France 2 a diffusé des épisodes dans le désordre pour faire bouche-trou, le vendredi soir, vers 2h du matin … y’a encore un peu de respect du téléspectateur à construire.

Bref, le rapport avec la choucroute ? Je retrouve dans les discours d’Obama, avec toute la réserve nécessaire, je sais, ce ne sont que des discours, et des discours de campagne, cette envolée humaniste, généreuse, souvent lyriques, qui nous fait dire "oui, nous, les hommes, sommes capables du meilleur".

Slate publie un petit reportage comparant la campagne d’Obama avec la série "A la Maison Blanche". Amusant à voir, et surtout, il dévoile la fin de la série (la saison 7, que je n’ai donc pas pu voir, merci France 2 … ) : l’élection d’un candidat démocrate, Santos, dont le discours politique a largement été inspiré par le conseiller politique de Obama.

A l’heure où on apprend que finalement Hillary Clinton ne gagnera finalement pas le texas (puisqu’elle a certes gagné les primaires - i.e le vote - mais pas les caucus - i.e les réunions publiques - semble-t-il), la fiction sera-t-elle rattrapée par la réalité ?

En tout cas, c’est décidé, il faut que j’achète les 3 dernières saisons de The West Wing !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0