Accueil > le blog machin > Web 3.0 ou Politics 3.0 ?

Web 3.0 ou Politics 3.0 ?

mardi 12 décembre 2006, par machin

Loic Le Meur s’autocongratulait du succès de participation à la conférence qu’il organisait "le web 3.0" … cela risque d’être la dernière fois !

Il paraissait déjà faire sa propre promotion, ou plutôt de la société dont il est DG, Six Apart avec cette réunion qu’il aimait comparer au Davos du Web ; il a fait un faux pas qu’on pourrait dire de débutant : il a invité au pied levé les principaux candidats déclarés à la présidentielles (seuls Bayrou et Sarkozy sont venus, Versac en fait un résumé) et forcément, c’était à côté de la plaque :
- d’abord parce que la présidentielle est un sujet franco-français, alors que le sujet même de cette conférence était international ;
- ensuite parce que si les spécialistes (pour certains) ou pseudo-spécialistes (pour d’autres) n’arrivent toujours pas à s’accorder sur la définition du Web 2.0, comment des politiques pourraient-ils mesurer à quoi peut correspondre le 3.0 ?
- enfin, parce que les Sarko et Bayrou, chacun à leur manière, n’ont jamais fait que vendre leur soupe aux participants … mais vue la tenue de la campagne pour l’instant, est-ce surprenant ?

Le plus étonnant de cette histoire est que LLM semble avoir oublié ce qu’il est pourtant censé bien connaître : le pouvoir viral des blogs, et la rapidité avec laquelle le retour de bâton arrive … et ça n’a pas tardé :

- “conférence foutue par l’égoisme et l’ambition d’un certain animateur
- “la conférence a été complètement détournée par la campagne présidentielle
- “il (sarkozy) ne connait rien à internet
- “l’employeur de Loic fait peut être beaucoup d’argent en vendant des blogs aux politiques, c’est peut être pour ça
- et la liste est plutôt longue et peu flatteuse, de la Grèce aux US, avec même des pastiches de l’affiche originale.

Même TF1 (rhooo, quand même) s’y met de son petit couplet :

Faut-il mélanger les styles ? Loïc Le Meur pensait qu’il le fallait. ... Il semble que les "personnalités du web mondial" étaient venues pour autre chose...

et de belles photos qui vont pas plaire à Sarko circulent sur le net :

Photo Molles

Au delà de la baffe que s’est prise LLM face à ce plantage, le plus drôle aura été d’apprendre qu’il fallait payer 600 € (quand même !) pour y assister, ce qui ridiculise également les fanfarons qui voulaient presque faire croire qu’ils avaient été invités.

<form1|center>

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0