Accueil > le blog machin > Puérilité, savoir vivre et blogueurs

Puérilité, savoir vivre et blogueurs

dimanche 24 septembre 2006, par machin

En regardant la "polémique" entre Le Meur, Embruns et Mémoire vive, avec tous les commentaires attachés, je me retrouve dix ans en arrière, sur #gayfr, avec des polémiques stériles liées avant tout à l’ego surdimensionné de personnes qui ont du mal avec la critique.

Accessoirement, Embruns a raison : la jeune fille, elle manque de savoir vivre, au minimum. Y’a qu’à entendre en fond de podcast "putain tu fais chier", "lâche nous la grappe", "non" … qui sont suffisamment explicites.

Accessoirement aussi, je n’avais pas aimé l’arrivée des video bloggers dans le domaine politique (ce que j’en avais vu de LLM et Sarkozy), craignant que cela aille dans le sens de la "peopolisation" de la vie politique, tout comme l’apparition des politiques dans les émissions de divertissement
 [1]
. Ce podcast de mémorie vive confirme : il est risqué de donner la parole, faire tenir un micro ou une camera à des personnes qui ne sont pas formées pour, qui ne savent pas structurer une interview, qui sous couvert de contenu ne font que remplir des vides qu’ils ont eux-même créé ; et qui invoquent la sacro-sainte transparence à tout va, et particulièrement à mauvais escient, quand il s’agit d’éviter de se poser soi-même des questions embarassantes.

Notes

[1Même si j’entends bien la position inverse, qui consiste à dire que même si l’apparition des politiques dans un champ qui n’est pas le leur, est regrettable, elle permet avant tout d’accéder à une catégorie de citoyens qui ne s’intéressent a priori pas à la politique.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0