Accueil > le blog machin > Pompier pyromane et autres conflits d’intérêts

Pompier pyromane et autres conflits d’intérêts

jeudi 2 novembre 2006, par machin

Trouvé via Sériot, cet article sur la méthode Sarkozy du monde diplomatique.

Avec d’abord, la surprise face à un système que peu (trop peu) de journalistes prennent la peine de détailler … et pour cause : la méthode pour choyer les journalistes, il l’a. Les copinages auprès des patrons de presse, il les a. Les relations à la limite du conflit d’intérêt, avec les mêmes, il les a, …

Ensuite, la confirmation que les mêmes journalistes ne font pas, du coup, leur travail, ou du moins (pour être gentil), le font mal, en ne relevant pas les contradictions qui s’imposent pourtant comme une évidence :

Peu importe qu’il se trompe ou qu’il se contredise dès lors que nul ou presque dans la presse ne le souligne. Le 25 janvier 2006, il estime, par exemple, que le contrat première embauche (CPE) constitue « une très bonne mesure pour l’emploi de jeunes ». Six mois plus tard, il se ravise : « J’étais persuadé que le CPE serait vécu comme injuste pour la raison simple qu’il l’était. »

de la même manière que l’on pourrait citer ses revirements successifs sur la privation de GDF.

Enfin, c’est la première fois que je lis une confrontation entre la méthode de Sarkozy et celle de Ségolène Royal :

Pour expliquer qu’elle ait, à son tour, décidé de s’installer sous les feux de la rampe, un conseiller de la présidente du conseil régional de Poitou-Charentes admet : « La présence médiatique donne l’apparence de l’action. On a décidé de faire comme Nicolas Sarkozy, on prend toutes les occasions. On cannibalise tout. »

et je ne peux qu’approuver

Bref, c’est à lire, et à garder, mon avis est qu’il n’y aura pas beaucoup de papiers aussi critiques sur le président de l’intérieur dans les mois qui viennent … la déontologie et la démocratie dussent-elles en souffrir.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0