Accueil > le blog machin > Où l’on reparle des DRM

Où l’on reparle des DRM

vendredi 3 mars 2006, par machin

(via Standblog.org)

- un certain nombre d’acteurs n’ont pas encore réalisé l’ampleur de la révolution induite par le numérique et la généralisation du haut débit. Cela crée des possibilités extraordinaires d’accès aux œuvres et on ne peut imaginer un système qui les bride. Ce n’est pas en créant une ligne Maginot que nous allons trouver une solution. (Le Monde : droits d’auteurs & ligne Maginot)
-  les modèles de diffusion de la musique seront à l’avenir pluriels et cohabiteront. La scène, irremplaçable. Le disque, pour une partie du public. Les plates-formes commerciales, si elles rendent attractifs leurs catalogues, leurs services et leurs prix. Le téléphone mobile, désormais incontournable. Et les pratiques privées d’échange et de partage, par les réseaux p2p, les messageries… (Le blog de Christian Paul : lettre ouverte aux artistes)
- DADVSI est le chant du cygne d’une industrie qui se meurt depuis belle lurette. Cette industrie, c’est celle du disque, pas celle de la culture. Confondre les deux arrange certainement les producteurs, mais en aucun cas les artistes ni la culture, et encore moins ceux qui achètent de la musique (Standblog, le blog de Tristan Nitot : quelques vérités sur les DRM)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0