Accueil > le blog machin > Lutte contre la délinquance : préparez vous à avoir peur !

Lutte contre la délinquance : préparez vous à avoir peur !

jeudi 23 février 2006, par machin

Mettre en place un repérage et un suivi des enfants à risque dès la période anté- et périnatale

En période prénatale, des facteurs empiriquement associés au trouble des conduites ont été identifiés : antécédents familiaux de trouble des conduites, criminalité au sein de la famille, mère très jeune, consommation de substan- ces psychoactives pendant la grossesse. Le groupe d’experts recommande un repérage pendant la surveillance de la grossesse des familles présentant ces facteurs de risque. Il préconise de promouvoir la rencontre au sein des maternités de différents professionnels concernés par la prévention pour aborder avec les familles les soins nécessaires à l’enfant.

Le groupe d’experts recommande de maintenir et de favoriser les liens entre parents et enfants lors d’une naissance prématurée pendant les séjours en néonatologie, et de développer les « centres de suite » de type maison mater- nelle à proximité d’une maternité.

Afin de favoriser le développement harmonieux des enfants nés dans des familles à risque, le groupe d’experts recommande de mettre en place un suivi par les services de PMI, le personnel médical de l’école ou les ensei- gnants.

En cas de troubles mentaux sévères au sein de la famille, le groupe d’experts recommande une évaluation rigoureuse des capacités des parents à assurer un développement suffisant de l’enfant. Il préconise un suivi régulier des enfants placés à l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE).

On trouve aussi les termes "indice de moralité bas", "évitabilité génétique du trouble de conduite" …

Ca se lit ici : INSERM : Troubles de conduite chez l’enfant et l’adolescent

Et le cri d’alarme associé : Pas de zéro de conduite pour les enfants de 3 ans

Via MotoScootard

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0