Accueil > le blog machin > Loi DADVSI : les DRM et les consommateurs

Loi DADVSI : les DRM et les consommateurs

jeudi 9 février 2006, par machin

Cela a été dit et redit, mais un des oublis (fâcheux !) du Ministère de la Culture lors de l’élaboration de la loi DADVSI a été de consulter des consommateurs que nous sommes, directement intéressés par ce sujet.

A lire la récente expérience de Jérôme Colombain, journaliste à Radio France, qui vient de perdre l’intégralité de ses fichiers musicaux en changeant d’ordinateur, Tristan Nitot, qui avait connu pareille mésaventure en passant de Windows à Linux, commente :

Si un journaliste spécialisé dans la High-Tech et un ingénieur informatique (moi) se font avoir par le DRM, qu’est-ce que ça va être dans le futur ?

Il est ici démontré que les DRM ne gènent que les utilisateurs honnêtes, ceux qui payent leur musique. N’oublions pas cela alors que le projet de loi DADVSI revient à la charge à l’Assemblée Nationale. Le coeur du problème n’est pas simplement la culture, comme on voudrait le croire. C’est aussi les droits du citoyen, et la pérennité de la culture.

Quelque chose à ajouter pour la défense de votre projet, Mr DDV ?

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0