Accueil > le blog machin > Le SMIC ne serait plus obligatoire ?

Le SMIC ne serait plus obligatoire ?

mardi 15 avril 2008, par machin

Ainsi donc les lunettes ne seraient plus remboursées par la Sécu, mais par les mutuelles. Et, nous dit-on, ce n’est que le début.
Ainsi donc, on envisage de vendre en grande surface les médicaments non remboursés.
Ainsi donc, les chômeurs qui refuseraient deux postes, sous conditions, se verraient privés d’indemnités.
Ainsi donc, selon Ouest France, le SMIC disparaîtrait, au motif qu’il est inefficace.

C’est évident : il faut réduire le poids de la dette, qui plombe de manière durable le futur et empêche de réduire durablement le poids de la fiscalité (directe et indirecte) sur les français ; et qui empêche tout investissement conséquent pour le futur (recherche fondamentale, éducation, …).

C’est aussi évident, l’Etat, comme les sociétés, comme les Hommes, doit évoluer. Aucune organisation ne peut rester avec des schémas de fonctionnement qui ne correspondent plus à la réalité, qui ne prennent pas en compte les évolutions économiques, technologiques, sociétales.

Pour autant, réduire les dépenses pour réduire les dépenses n’est pas une orientation de société en tant que telle.

Alors, au delà des lunettes, des canaux de distribution des médicaments, quelle est la Sécurité Sociale que nous prévoit le gouvernement, que veut la société pour le XXIe siècle ? La répartition est-elle toujours d’actualité, ou la majorité est-elle d’accord pour enterrer toute forme de solidarité ?

Je ne critique pas tant le gouvernement de proposer ces réformes ; je le critique de le faire sans dire explicitement la direction qu’il entend prendre, la société qu’il voit dans les prochaines années, quelle France nous devons être demain, quelle France dans quelle Europe.

Prises indépendamment, individuellement, ces mesures sont mauvaises, voire excécrables.
Dans un cadre global, qui sait ? soyons naïfs et utopistes, elles s’inscrivent peut être dans un mouvement global où la société dans son ensemble, faibles et forts, en sortira grandie et plus forte.

Mais j’en doute. Ai-je tort, hmmm ?

2 Messages

  • Le SMIC ne serait plus obligatoire ? Le 15 avril 2008 à 22:47, par Guillaume

    Je ne critique pas tant le gouvernement de proposer ces réformes ; je le critique de le faire sans dire explicitement la direction qu’il entend prendre, la société qu’il voit dans les prochaines années, quelle France nous devons être demain, quelle France dans quelle Europe.

    Eh bin, moi, je critique aussi le fait de proposer ces réformes. Ce n’est pas tant de garder les "acquis sociaux" que de vouloir une enième fois, détricoter les mécanismes de solidarité... Reportons tout sur le volonté individuelle et on continuera à avancer à grands pas vers cet individualisme que certains prônent comme remède à une France cramoisie.

    Aux armes !

     ;-)

  • Le SMIC ne serait plus obligatoire ? Le 16 avril 2008 à 13:03, par Jacques Delallé

    Augmentation du SMIC : Une augmentation dérisoire

    L’indice des prix publié par l’INSEE pour le mois de mars 2008 (+ 0,8%) va entraîner une revalorisation du Smic de l’ordre de 2,3%.

    Cette augmentation prévue par le Code du travail aura lieu le 1er mai, elle sera suivie de la « traditionnelle » revalorisation au 1er juillet.

    Une telle situation, deux revalorisations du Smic dans l’année, qui ne s’était pas produite depuis 1996 traduit le niveau très élevé de l’inflation en France depuis de nombreux mois.

    Plus de deux millions de salariés sont directement concernés par cette augmentation qui représente à peine 98 centimes par jour.

    Pour la CGT, cette augmentation, si elle est toujours bonne à prendre, apparaît dérisoire face à l’ensemble des charges incompressibles et la précarité qui pèsent au quotidien sur les salariés et qui ne cessent d’augmenter.

    La CGT réaffirme sa revendication d’un Smic à 1 500 euros, base à partir de laquelle toutes les grilles devraient être revalorisées.

    La CGT encourage les salariés à amplifier les luttes pour l’augmentation des salaires, pour de vrais déroulements de carrière, la reconnaissance des qualifications.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0