Accueil > le blog machin > La rupture par les faits

La rupture par les faits

jeudi 2 août 2007, par machin

Finalement, la voilà la rupture promise par le nouveau président de la république.

Un échange d’otages contre une disparition de dette, une possible libération de terroriste, la probable fourniture d’une centrale nucléaire, de missiles et systèmes d’armements.

Rien que de très classique finalement.

Non, la rupture vient que si Chirac avait fait la même chose avec Saddam Hussein en 1970-1975 (vente de chasseurs Mirages et d’une centrale nucléaire - plus tard détruite par les Israéliens), Sarkozy lui préfère les libyens, Saddam, ça n’aurait pas assez fait rupture surement.
Ah oui, et il est mort, surtout.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0