Accueil > le blog machin > La faim dans le monde, la faute aux deux-roues j’vous dis !

La faim dans le monde, la faute aux deux-roues j’vous dis !

jeudi 26 juin 2008, par machin

On le connaissait comme rédac-chef d’auto-moto, mais il méprise totalement les motards. Il n’est plus à auto-moto, par voie de conséquence ?, mais arrive encore à écrire des conneries monumentales au nom de sa haine :

Les deux-roues sont donc victimes, mais ils sont aussi largement responsables. […] Ils se garent n’importe où (et c’est gratuit), sont en permanence en excès de vitesse (si vous habitez à Paris, regardez autour de vous, rares sont les deux-roues circulant à moins de 50 km/h), grillent des feux rouges, font fi des radars, oublient leur clignotant, prennent les sens interdits, doublent à droite, circulent sur les trottoirs, prennent les couloirs de bus, polluent plus que les voitures (2,5 millions de deux-roues consomment 1 % du carburant utilisé, mais émettent plus de 10 % des polluants), font du bruit (tendez l’oreille, on n’entend qu’eux), multiplient les doigts d’honneur pour vous faire comprendre, à vous les "caisseux", cyclistes et piétons, que la rue leur appartient... […]

Résultat, depuis l’essor du deux-roues motorisé, l’incivilité est devenue galopante. […] Résultat : un retour du refoulé meurtrier qui s’accélère en proportion du taux d’incivilités accepté venant des deux-roues.
Le Monde : Incivilités aujourd’hui, jungle demain, par Jean-Luc Martin

Le pire, c’est qu’il n’a peut être pas (totalement) tort :

Régulièrement, des personnalités du show-business s’offrent pour 150 euros une escorte de motards. […] nous avions été informés que des motards de la police nationale escortaient régulièrement des VIP entre Paris et les aéroports de Roissy et Orly, moyennant 200 euros la course.

Escorte du président

Épinglés par l’IGS, les deux motards de la [police] ne se contentaient pas d’accompagner les VIP. Affectés au groupe de nuit, il leur arrivait aussi d’escorter des dealers chargés de cocaïne. Jeudi, les deux fonctionnaires ont été mis en examen par le juge Philippe Jourdan pour "infraction aux stupéfiants et extorsion". Ironie du sort, il leur arrivait - comme le reste de leur groupe - d’escorter le président Nicolas Sarkozy. De manière tout à fait officielle cette fois.
lepoint.fr : Scandale chez les motards de la police

 :’-))

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0