Accueil > le blog machin > Je suis une minorité, et je le revendique !

Je suis une minorité, et je le revendique !

vendredi 16 février 2007, par machin

GayClic a mis en ligne le débat sur l’homoparentalité chez Fogiel.

En ouverture, Alain Piriou, le porte-parole de la LGBT :

Ce que propose Nicolas Sarkozy […] c’est enfermer les homosexuels dans une minorité alors que nous […] on veut rejoindre la majorité on veut être comme tout le monde

La norme est l’hétérosexualité, qu’on le veuille ou non. Nous, les homosexuels, ne sommes pas dans la norme, on ne pourra jamais rien y changer. Le souhaiterait-on seulement réellement ?

Un minimum de 90% de la population mondiale est hétérosexuelle, c’est (largement) la majorité. Nous, les homosexuels, sommes minoritaires, c’est un fait.

Nous ne serons jamais comme tout le monde, et c’est tant mieux. Etre comme tout le monde amène à court terme à la standardisation de l’espèce humaine, et donc à l’eugénisme. On ne peut pas défendre la différence, sur l’immigration par exemple, en la reconnaissant comme une source d’enrichissement, et dans le même temps, vouloir la nier en voulant “rejoindre la majorité [et] être comme tout le monde”.

Les homosexuels sont de fait une minorité, et c’est par ce côté minoritaire, a-normal [1], et différent qu’ils ont enrichi nos sociétés et contribué à certaines de leurs plus belles réalisations.

Comment peut-on même être homosexuel et vouloir normaliser l’homosexualité, comment peut-on nier cette notion de différence, si enrichissante humainement, si intrinsèque à toute espèce vivante, et si présente, par ailleurs, au sein même de cette “communauté” (beurk, que je déteste ce terme) ?

P.-S.

A relire, à ce sujet, la petite histoire du dîner

Notes

[1le ’a’ étant privatif, donc : hors de la norme

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0