Accueil > le blog machin > J’avoue, aussi : je suis un assassin

J’avoue, aussi : je suis un assassin

mardi 1er juillet 2008, par machin

Du grand Marco, comme je l’aime, tellement que j’ai envie de lui faire un gros bec dans sa barbe qui pique :

Voilà, J’avoue : Je suis un assassin. Je suis un salaud. Un pourri, une ordure. Un sous-résidu de l’humanité. Je ne suis même pas humain. Ne dites pas non, je le sais. C’est prouvé. Je l’ai compris en lisant ce chef d’œuvre. C’est un fait établi. N’insistez pas.

Les quelques 4000 morts sur nos routes, c’est ma faute. Les blessés, les traumatisés, les mutilés, c’est aussi ma faute. Les gens qui roulent bourrés ou drogués par leurs médicaments ou leurs paradis artificiels, c’est toujours ma faute. Les gros connards et les pétasses qui téléphonent en conduisant, c’est forcément ma faute. Ils veulent se venger. Faut les comprendre.

Je vous le dis. Je suis un assassin. Je suis un salaud. Un pourri, une ordure. Un sous-résidu de l’humanité. Je ne suis même pas humain.

Allez hop, ça se lit, que dis-je, ça se savoure, ça se déguste, et on en redemande.

1 Message

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0