Accueil > le blog machin > Différence de méthode

Différence de méthode

vendredi 12 janvier 2007, par machin

La polémique au sein du PS sur l’augmentation de l’impôt sur le revenu (pardon : le retour en arrière sur les baisses d’impôts :p ), et le ralliement de MAM à Sarkozy est intéressant dans les différences de méthodes entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy.

Ségo n’a pas hésité aujourd’hui à contredire publiquement François Hollande, en annonçant certes une réforme de la fiscalité (si j’ai bien compris, baisse de la fiscalité du travail, et hausse de celle sur le capital … j’approuve sur le principe, mais j’attends de voir), mais en taclant sévèrement son compagnon.
Parallèlement, elle énerve et inquiète les caciques du PS qui trouvent qu’elle ne leur laisse pas une place assez grande dans la campagne : en clair, avant d’avoir les portefeuilles ministériels, ils veulent tous devenir "conseiller machin" ou "porte parole truc". Elle refuse d’obtempérer et annonce une équipe de campagne réduite.

En parallèle, MAM, après Christine Boutin, se retire. Et, comme tous ceux qui comptent un tant soi peu à l’UMP, s’est vu proposer une "place particulière".
Au contraire des socialistes, les barons de l’UMP ne s’inquiète pas d’avoir trop peu de places, mais d’être trop nombreux à en avoir une

Deux méthodes différentes :

- Sarkozy qui gère sa campagne, au nom de ce "besoin d’unité", en distribuant les faveurs (les prébendes ?) de peur de froisser les uns ou les autres, comme celà est pratiqué en politique depuis des lustres ;
- Royal qui gère sa campagne en solo, ne se privant pas de remette chacun à sa place, même les éléphants (Strass Kahn ou Fabius qu’elle ignore depuis les élections internes, Hollande sur la fiscalité, …), et qui répète à son équipe : “Ne me faites pas faire une campagne traditionnelle

Ce genre de petite anecdote me confirme dans l’idée que Sarkozy va louper sa campagne, et qu’on risque fort de trouver un duel Royal - Le Pen au second tour.

Mais encore une fois, il reste 100 jours de campagne, et une inconnue de taille : la décision de Chirac de se représenter …

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0