Accueil > le blog machin > De l’histoire et du progrès

De l’histoire et du progrès

Ou pourquoi la navette spatiale dépend de la largeur d’un cul de cheval

mardi 3 juillet 2007, par machin

La distance entre deux rails de chemin de fer aux Etats-Unis est de 4 pieds et 8,5 pouces ( 143,5 cm ). Chiffre particulièrement bizarre. Pourquoi cet écartement a-t-il été retenu ?

Parce que les chemins de fer US ont été construits de la même façon qu’en Angleterre, par des ingénieurs anglais expatriés, qui ont pensé que c’était une bonne idée, car ça permettait également d’utiliser des locomotives anglaises.

Mais alors pourquoi les Anglais ont-ils construit les leurs comme ça ? Parce que les premières lignes de chemin de fer furent construites par les mêmes ingénieurs qui construisirent les tramways, et que cet écartement était déjà utilisé.

Pourquoi cet écartement ? Parce que les constructeurs de tramways étaient les mêmes que les constructeurs de chariots, avec les mêmes outils et les mêmes méthodes. Pourquoi les chariots utilisent un tel écartement ? Parce, que partout en Europe et en Angleterre, les routes avaient des ornières et qu’un espacement différent aurait causé la rupture de l’essieu du chariot.

Pourquoi les ornières des routes sont-elles ainsi espacées ? Les premières grandes routes ont été construites par l’empire romain pour accélérer le déplacement des légions romaines. Et les premiers chariots ont été des chariots de guerre romains. Ces chariots étaient tirés par deux chevaux qui galopaient côte à côte et devaient être suffisamment espacés pour ne pas se gêner. Afin d’assurer une meilleure stabilité du chariot, les roues ne devaient pas se trouver dans la continuité des empreintes de chevaux, et ne pas se trouver trop espacées pour ne pas causer d’accident lors du croisement de deux chariots.

Nous avons donc maintenant la réponse à notre question d’origine. L’espacement des rails US s’explique parce que 2000 ans auparavant, sur un autre continent, les chariots romains étaient construits en fonction de la dimension de l’arrière-train des chevaux.

Et maintenant, cerise sur le gâteau ! Il y a une extension à cette histoire d’espacement des rails et d’arrière-train des chevaux. Quand nous regardons la navette spatiale américaine sur son pas de tir, nous pouvons remarquer les deux réservoirs additionnels attachés au réservoir principal. La société Thiokol fabrique ces réservoirs dans son usine de l’Utah. Elle aurait aimé les faire plus larges, mais ces réservoirs sont expédiés par train jusqu’au site de lancement. La ligne de chemin de fer entre l’usine et Cap Canaveral emprunte un tunnel sous les montagnes Rocheuses. Ce tunnel limite la taille des réservoirs à la même largeur que deux arrière-trains de chevaux.

Ainsi, le moyen de transport le plus avancé au monde, la navette spatiale, dépend de la largeur d’un cul de cheval.

Source : l’excellentissime cuk.ch

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0