Accueil > le blog machin > Culture de contestation ?

Culture de contestation ?

jeudi 11 octobre 2007, par machin

C’était la semaine dernière, toujours au mondial, une discussion, en attendant que ça passe, avec un boss de l’industrie moto. On parle, de tout et de rien, comme toujours dans ces cas là.

Réagissant à l’annonce de la manifestation de dimanche prochain qui passe sur le stand de la FFMC, il me demande des précisions sur ce qui se passe avec l’A86. Je lui dresse un tableau succint de toutes les démarches entreprises depuis 36 mois, et de l’état actuel des lieux : nulle part.

Il avait bien démontré qu’il n’écoutait pas vraiment, passant son temps à regarder à droite à gauche, guettant visiblement quelqu’un qui n’arrivait pas, mais sa réponse m’a littéralement sciée : “de toute façon, c’est un peu la culture française, on commence par aller dans la rue, et ensuite seulement on discute”.

Il fallait visiblement que je prenne ça pour la FFMC, alors que je venais de lui expliquer le contraire.

Et le pire est que c’est très certainement représentatif d’un état d’esprit général : l’impossibilité d’entendre, même pas de comprendre, juste entendre que la FFMC, depuis de nombreuses années, n’est pas ce brutus qu’on aimerait croire, qui gueule avant de réfléchir, qui manifeste avant de discuter.

Il faudra bien un jour que la fédé se penche sérieusement sur cette question, comme sur la question des valeurs qui animent ceux qui la représentent.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0