Accueil > le blog machin > Carnet du jour - 14/03/08

Carnet du jour - 14/03/08

vendredi 14 mars 2008, par machin

- Les paris de Bayrou

Un peu en retard …PLS analyse les trois paris de Bayrou pour les municipales.

J’en retiens particulièrement le dernier pari, celui de l’indépendance intellectuelle de Bayrou qui donne l’image de préférer perdre la mairie de Pau plutôt que traiter avec l’UMP … celui là, au moins sera réussi, je n’en doute pas.

Une réponse (indirecte) à ce parti-pris (mais bon, on lui pardonne … ;-) )

- Elu pour gouverner

Lu dans Le Point.fr : “Le rival socialiste d’Alain Juppé aux élections municipales à Bordeaux, Alain Rousset, battu au premier tour par le maire sortant , a démissionné du conseil municipal de la ville ainsi que quatre de ses colistiers. Ils ont fait campagne "pour gérer en cas de victoire, pas pour être dans l’opposition", a indiqué Étienne Parin, directeur de campagne d’Alain Rousset, qui est également député et président du conseil régional.

Je comprends le non-cumul des mandats - mais pourquoi ne pas l’avoir indiqué auparavant, dans ce cas ?
Je comprends, vu sa stature politique, qu’il ne veuille pas se retrouver face à son pire adversaire

Mais n’est-ce pas au minimum inélégant, voire insultant pour ses électeurs, arrogant même ?

- Négociations à la française

un rapport sur le métier des auto-écoles est en cours d’élaboration. Il était initialement attendu pour le début avril mais "jusqu’à présent, aucun professionnel de chez nous n’a été consulté", regrette Joël.

A 16h20, avec un mégaphone, un organisateur donne le résultat de l’entrevue de Matignon. Les syndicats ont d’ores et déjà obtenu une première satisfaction : ils seront désormais associés aux discussions qui touchent l’avenir de la profession et il n’y aura pas d’initiative avant le 15 avril, date de la remise du rapport.

Moto-Net.com : Forte mobilisation des auto et moto écoles

Avant (ah … avant …), on manifestait pour défendre sa profession, sa catégorie sociale, …
Aujourd’hui, rupture (ah … la rupture …), on manifeste pour être représenté dans les discussions qui nous concernent !

C’est sûr que discuter de l’avenir des gens sans les écouter, c’est plus pratique, c’est plus rapide, ça évite les débats, ça permet de rester dans ses certitudes, vues de loin, vues de haut, vues du pouvoir.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0