Accueil > le blog machin > C’était ton anniversaire

C’était ton anniversaire

dimanche 20 avril 2008, par machin

Je n’aime pas les conflits, physiques ou pas. Qu’on se comprenne : quand je suis dedans, je ne me débine pas, je sais les affronter, je me jette dedans, avec toutes mes forces, mes limites aussi. Quand je suis pris dedans, j’y reste, et pour gagner.

Mais je déteste le conflit, quand la raison, petit à petit, s’écarte, pour laisser la place à l’instinct de survie, à la passion, aux sentiments, exacerbés, au besoin parfois de faire mal.

Le seul problème, c’est que certains conflits sont nécessaires, pour épurer le bilan, dire ce qui doit être dit, écouter ce qu’on a jamais su, ou voulu, entendre. Alors fatalement, certaines fois, on a pas eu mal, mais on se retrouve avec une gêne, le résultat des non-dits, d’un sentiment diffus d’histoire inachevée, mal écrite, mal gérée. Et on se retrouve tout bête, à se demander comment reprendre le fil, comment gérer cette situation forcément tendue, comment renouer les liens du quotidien, quitte à ne pas les retrouver, mais dans ce cas, au moins, les couper proprement.

Toi qui me lis, je pense que tu me lis, encore, tu sais tout ça. Hier, c’était ton anniversaire, je ne te l’ai pas souhaité, je ne savais pas comment, forcément, ma petite lâcheté.

¡Qué lo cumplaz felíz !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0