Accueil > le blog machin > C’est beau, l’olympisme

C’est beau, l’olympisme

lundi 7 avril 2008, par machin

L’olympisme reste un rêve

Jean Claude Killy, dans un entretien au Figaro

Il a certainement raison quand il affirme que “La Chine est un pays qui connaît une vraie évolution et à mon avis, modestement, en direction de la démocratie. L’attribution des Jeux à Pékin accélère le processus. […] Je ne défends pas les Chinois. Je sais que ça n’évolue jamais assez vite.”. Je l’avais moi même ressenti en 1989, quand j’y avais passé près d’un mois, il faudra que j’en parle, un jour.

Mais donc, “L’olympisme reste un rêve, il ne faut pas le toucher”. D’où sans doute le choix de faire passer la flamme olympique en force dans Paris, plutôt que d’avoir, tel que l’avait demandé le club d’amitié franco-tibétain à l’assemblée, organisé les cérémonies en partenariat avec les ONG pro-tibet.

Au niveau du Pont Notre Dame, des camions de CRS par dizaine, et des zodiacs sur la Seine, et partout, des policiers en civil

précedant l’arrivée de la flamme - pardon, du bunker CRS-isé : un car (tout droit importé de Chine, vu sa tronche), entouré, débordé de policiers : en roller, à vélo, moto, car

Voila l’image telle qu’elle restera de ce passage : une flamme copieusement huée sur les champs elysées, bunkerisée, protégée à tout prix.

Il est vrai que la cérémonie était organisée par les chinois, pour qui un tel encadrement policier semble normal.
Et que quand on parle Jeux Olympiques, le commerce n’est jamais loin … juste derrière le bus dans lequel se planquait le relais, en fait.

La diplomatie arrangera tout, elle est là pour ça. Les athlètes participeront aux jeux, ils sont, eux aussi, là pour ça, et il serait injuste de les priver de jeux pour un boycott absurde sur le plan politique et contre-productif.

C’est pour cela qu’aujourd’hui, les parisiens ont fait ce qu’il fallait. Montrer aux politiques, au CIO et aux Chinois qu’ils n’étaient pas forcément d’accord.

Les sportifs ont été pris en otage aujourd’hui” déclame David Douillet au Grand Journal sur C+. Que je le plains ! Il nous prend pour des cons ?

Le jour où l’olympisme oubliera ses valeurs, il disparaîtra instantanément

C’est toujours selon JC Killy. Le problème, c’est que l’Olympisme a perdu ses valeurs depuis longtemps, depuis qu’elle a mêlé l’argent au sport.

1 Message

  • C’est beau, l’olympisme Le 10 avril 2008 à 09:59, par P Rataud

    Boycotter les jeux Olympique serait une très mauvaise idée contre productive. Par contre, l’angélisme, le romantisme et l’hypocrisie ne sont pas de mise non plus.
    Le CIO nous parle de valeurs et d’esprit Olympique ? Parfait. Utilisons alors les moyens à notre disposition qui n’attentent pas à ces nobles valeurs et engageons-nous.
    . Regardons tous les reportages sur la chine, son histoire, celle de ses voisins, la nôtre, pour essayer de comprendre les responsabilités et l’histoire dans laquelle tout cela s’inscrit,
    .Regardons les journaux d’actualité,
    .Regardons les jeux Olympiques à la télévision, regardons les compétitions sportives.
    Par contre,
    .Zappons ou éteignons dès l’affichage d’une publicité, pour revenir devant l’écran uniquement lors de la compétition suivante.
    .Boycottons la cérémonie d’ouverture, qui étant une manifestation d’un pouvoir politique, peut être contestée comme tel.
    .Boycottons les produits des sociétés qui sponsorisent les JO.
    .Boycottons les produits chinois.

    En faisant cela nous n’attentons qu’au côté mercantile des JO. Nous ne mettons donc pas en péril leurs valeurs et nous soutenons l’idéal Olympique. Et nous nous engageons personnellement dans les actes de la vie quotidienne. Nous manifestons notre solidarité en actes et pas seulement en paroles.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0