Accueil > le blog machin > Ar-haine de France (2)

Ar-haine de France (2)

jeudi 28 septembre 2006, par machin

Ils auront passé deux heures à se jeter des anathèmes, des fantasmes et des phobies éculées. Ils auront presque réussi à faire passer l’alibi jeune de Philippe de Villiers ainsi que le député condamné pour homophobie, pour des personnes tolérantes, ouvertes, respectueuses de la vie privée de leurs prochains, bref, républicains.

Ils ont parlé d’inégalité devant le mariage, en oubliant de parler des inégalités de la vie, tout court.

Il ne s’agit pas tant de savoir si nous avons le droit de passer devant le maire (et, de fait, selon le postulat de nos sociétés, nous l’avons : rien ne nous empêche d’épouser une personne du sexe opposé), mais de régler les réels problèmes qui se posent aux couples de même sexe : autorité partentale, héritage, droits sociaux, etc …

Un exemple avec l’adoption, où, là aussi, la question de fond a à peine été abordée : que l’adoption soit réservée aux couples de sexes différents, là encore, c’est être dans la lignée du postulat hétérosexuel de la société.

Mais à partir du moment où l’adoption est ouverte aux célibataires, c’est là que réside la véritable discrimination, qui consiste à refuser l’adoption à un individu qui se déclarerait homosexuel, là où elle serait accordée à un hétéro.

Ce n’est pas sur le symbole que je veux me battre, car la république a besoin de symboles, et il est toujours dangereux de jouer avec.
C’est avec les faits, le quotidien de chacun, que nous devons construire nos propositions, pour arriver à une transparence sexuelle réelle, et non imposée par un politiquement et moralement correct.

Il y a quelques années, L. m’emmena dîner chez des amis, nous étions 7 à dîner : le couple qui nous recevait, homos, en couple depuis longtemps ; L. et son mari ; une amie actrice avec son copain new-yorkais ; et moi.

Au bout d’un moment, la conversation est arrivée sur le PACS, qui avait été voté quelques temps plus tôt. J’étais le seul autour de la table a être contre (parce que le PACS, symbolique, n’a pas résolu les problèmes), et j’ai donc du m’expliquer.

Provoc’ comme je suis, je n’ai pas résisté en voyant le dégoût que je provoquais chez l’actrice et son copain, à rajouter que j’admirais le courage que Christine Boutin avait montré dans son opposition, seule contre tous, jusqu’au bout, contre tout, fidèle à ses convictions.

Je me suis fait insulter, traité de tous les noms ; je me suis retrouvé affublé des pires qualificatifs. J’avais devant moi la représentation de la pire intolérance - celle de l’opinion opposée.

J’ai laissé cette fille faire, je savais que j’avais gagné. Je savais que dans un instant, j’allais lui donner le coup de massue, et qu’elle ne s’en relèverait pas.

Elle est partie faire un tour dans l’appartement pour se calmer, et au retour, je lui ai dit qu’elle n’avait pas toutes les clés, que je ne lui avais pas tout dit, je ne lui avais pas dit que j’étais homo.

Elle est réellement restée bouche-bée pendant plusieurs secondes, comprenant enfin que ses accusations d’homophobie, d’incompréhension de ce qu’est d’être homo dans notre société, et donc tout le reste, étaient tombés par terre.

Et là, la discussion est repartie, elle m’a posée des questions, elle a - enfin - réellement cherché à comprendre.

Voilà donc où nous en sommes : une opinion contraire à la conception progressiste de la société vient par défaut d’une personne hétérosexuelle, et, partant, est condamnable parce que fondamentalement et immanquablement entachée d’homophobie.

Quand c’est un homo qui le dit, éventuellement, on l’écoute, et on cherche à comprendre.
Sauf avec des pédés militants extrémistes, où là, on est forcément un pd qui ne s’assume pas, mais c’est un autre débat.

P.-S.

Cela dit, si une bonne âme veut me présenter Emmanuel Château, qui représentait act-up à l’émission , c’est quand il veut, où il veut, comme il veut ;-)

2 Messages

  • Ar-haine de France (2) Le 8 novembre 2006 à 17:35, par Guillaume

    Je connais Emmanuel Château...

  • Ar-haine de France (2) Le 9 novembre 2006 à 01:16, par Machin

    Aaarrgggghhhh !!!! Et c’est seulement maintenant que tu me dis ça ? salaud :-)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0