Accueil > le blog machin > 14 juillet, déplacé.

14 juillet, déplacé.

samedi 14 juillet 2007, par machin

Cette exploitation médiatique des handicapés est décidemment gênante. Pas que le Président de la République s’intéresse aux victimes, mais qu’il le fasse sous l’œil des caméras, d’autant de caméras. Et qu’il leur dise "merci, merci beaucoup à tous" à la fin. Merci pour quoi, de quoi ? D’être handicapé ? De participer à sa campagne de communication ?
Une telle utilisation du malheur et de la souffrance des uns à son service exclusif, c’est vraiment trop déplacé.

2 Messages

  • 14 juillet, déplacé. Le 15 juillet 2008 à 10:08, par stlaurent

    Il n’y a pas de hasard. Les personnes plaçees au 1er rang lors de la cérémonie du 14 juillet envisageaient voir en chair et en os le Président de la République et attendaient un serrement de mains et une photo en souvenir. Sans être pour ou contre le gouvernement actuel il est facile de constater que de nombreux individus souhaitent voir la personnalité marquante du moment. C’est profondément humain.

  • 14 juillet, déplacé. Le 15 juillet 2008 à 10:25, par machin

    c’est la présidence de la république qui décide des invités de la tribune des invités, et donc qui sera en première place ;

    c’est elle qui fixe les déplacements, bains de foule & co.

    que les présents aient souhaité lui serrer la main, je n’avais l’année dernière (et aujourd’hui encore) aucun souci avec ça.

    que le président le fasse ostensiblement, de cette manière, avec ces mots là, si.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0