Accueil > le blog machin > 1000 km avec le Shark Evoline

1000 km avec le Shark Evoline

mercredi 16 avril 2008, par machin

Depuis que je suis en deux-roues (plus de 10 ans maintenant …), je cherche ZE casque idéal :
- intégral pour les longs trajets, relativement bien insonorisé
- jet pour la ville (champ de vision) et les petites routes de campagne ("sentir" la route)

Jusqu’ici, comme beaucoup de motards, j’utilisais un modulaire, roulant en position "ouverte" la plupart du temps.
Non seulement cette position n’est pas homologuée (en clair : le casque ne protège rien en cas d’accident …), mais souvent, ces casques présentent une forte prise au vent, mentonnière relevée. Et c’est encore plus sensible dans le cas de casques lourds, et/ou à la mentonnière proéminente. Le pire, sur ce plan, restait le schubert concept, par ailleurs excellent.

Alors quand Shark a annoncé la sortie de l’evoline, premier casque homologué intégral et modulaire, j’ai fait tilt. Et quand il est sorti deux ans plus tard (!!), je n’ai pas résisté - faut dire, c’était mon anniversaire :p

Voila quelques semaines que je l’ai, utilisé autant en ville que route ou autoroute ; sous la pluie, le soleil, et même la neige ;-), et un petit billet s’impose, la raison est évidente …

Passée la première surprise, liée à l’absence de mousse sur l’ensemble de la coque, le casque se révèle très confortable, rien à redire de ce côté là.

En ville, rien à redire. Ouvert comme fermé, le casque offre un champ de vision que j’ai trouvé inégalé. Il bat de loin Shoei, Airoh, ou même Schubert.

J’aime, quand je me faufile dans un embouteillage, ouvrir mon casque pour avoir les rétroviseurs dans mon champ de vision. L’evoline, mentonnière relevée, est un régal : la visière baissée (ce que ne permet pas un "simple" modulable), et donc protégé du vent voire de la pluie, on voit tout d’un seul coup d’œil. Magique. Nickel.

Sur route ou autoroute, il se révèle plutôt silencieux derrière la bulle de la RT. Plus qu’un Airoh SV55, presque au même niveau qu’un Shoei j’ai l’impression.
En position fermée, la largeur du champ de vision est très agréable sur route.

J’imagine que par temps chaud, il sera confortable en position "ouverte", avec la visière baissée. Ce qui est sûr, c’est que malgré un poids respectable (1.9kg), la mentonnière déportée sur l’arrière du casque n’engendre aucune prise au vent, et qu’il est ainsi très agréable à porter.

Mais ...

Bah oui … il n’y aurait pas eu de billet s’il n’y avait eu un "mais", même deux ou trois "mais", des défauts plutôt inacceptables pour un casque à notre époque, et encore moins pour un casque à ce prix là …

Le mécanisme de la visière : plus que faiblard

Je commence par le plus facile : cela doit faire à peine un mois que je l’utilise, quotidiennement, et qu’à chaque trajet, je bascule - parfois plusieurs fois - du mode "intégral" au mode "modulaire", selon les conditions de la route. Sans compter les "simples" ouvertures de visière.

Le mécanisme est déjà abîmé, il faut forcer pour ouvrir le premier cran, plutôt fortement, ce qui me fait penser qu’elle va bientôt devoir retourner en SAV …

Le mécanisme de la visière : mal foutu

Deux fois, j’ai roulé sous la pluie, sur route comme autoroute. Pas un crachin banal, non, une pluie installée, de force normale. Les deux fois, deux problèmes se sont posés.
- la buée : mentonnière et visière abaissée, temps humide et plutôt froid dehors, le résultat est garanti, et immédiat : de la buée, généreuse, sur la plupart de la visière.
- seule solution dans ce cas : entrouvrir la visière du casque. Mais le résultat n’est pas tellement mieux : la pluie s’engouffre dans le petit espace laissé par l’ouverture, sur le haut du casque, et vient se mettre sur l’interieur de la visière. Et comme il est impossible de faire circuler de l’air assez rapidement - sauf à ouvrir le casque entièrement - les gouttes restent, et brouillent la vision.

Nul à chier, indigne d’un casque à 350€.

Le joint de la visière : insuffisant

Autre scénario testé : avant qu’il pleuve, on rabat mentonnière et visière, paf, comme ça, d’un geste devenu machinal. Sauf qu’il est tellement machinal qu’on appuie pas comme un bourrin sur la visière pour la "sceller" contre la mentonnière. Elle est fermée, mais pas scellée. Et non seulement la pluie s’infiltre, notamment en cas de coup de vent - vécu un jour de tempête -, mais il y a également un méchant courant d’air qui barre le milieu du front.

Ecran teinté : mal foutu

Ce n’est pas le premier casque avec un écran teinté intégré qui sort sur le marché, pas le premier non plus que je possède (auparavant : un schubert concept, et un airoh SV55.

Pourtant, même la dessus, le Shark se plante : l’écran arrive environ 1cm trop haut, et, tête droite (comme sur les routières et gros trails, ce qui ne représente rien sur le marché …), le bas de l’écran arrive exactement au milieu des yeux, et coupe totalement la vision.

Seule solution : incliner la tête de quelques degrés vers l’avant, et les cervicales morflent. Ou ne pas l’utiliser :S

Conclusion

Le concept est bon, novateur, certainement.
Le prix est en rapport.
Mais le produit ne suit pas, et souffre de défauts incompatibles avec son positionnement, son prix, et notre époque … ce qui fait un peu beaucoup.

Attendez donc la troisième ou quatrième révision de ce casque par Shark, qui aura peut être résolu d’ici là les défauts rédhibitoires de ce casque …

Portfolio

8 Messages

  • 1000 km avec le Shark Evoline Le 1er mai 2008 à 09:08

    J’utilise ce casque depuis près de deux mois et j’ai parcouru plus de 3500 KM et je suis d’accord sur presque tous les points évoqués. Mais l’Evoline a un autre très gros défaut : il est extrêmement bruyant en position fermée (je roule en Kawa ER-5 et en BM 1150GS avec bulle haute Givi) et oblige à porter des bouchons. Autre petit "gag", sous la pluie, de l’eau entre dans le casque par l’aération placée sur la mentonnière, ce qui oblige à la fermer mais alors la buée apparaît encore plus vite si c’est possible. Par contre je suis très satisfait de l’écran teinté qui, pour moi, tombe parfaitement.

  • 1000 km avec le Shark Evoline Le 1er mai 2008 à 11:28, par machin

    Franchement ? Merci :)

    Je commençais à croire que j’étais le seul, à voir les concerts de louange partout dans la presse spécialisée

  • 1000 km avec le Shark Evoline Le 22 mai 2008 à 10:27

    Sans doute avez-vous raison, sans doute ce casque n’est-il pas parfait, loin de là. Le concept mériterait certainement une évolution mais, pour avoir testé pendant plusieurs années deux modèles du Roof Boxer, dont le concept est similaire, je dirais simplement que le Shark est bien supérieur au Boxer.
    N’aurait-on pas tendance à vouloir le beurre, l’argent du beurre et le sourire de la crémière ?

    J’utilise le Shark depuis peu et j’espère ne pas rencontrer des problèmes excessifs d’usure. Mais jusqu’à présent, ne voulant pas du système de modulable conventionnel, appréciant l’utilisation d’un pare-soleil bien plus pratique et sécurisant qu’un écran teinté ou que des lunettes de soleil, et ne pouvant trouver le bonheur absolu, je trouve que l’Evoline répond assez bien à mes attentes.

  • 1000 km avec le Shark Evoline Le 22 mai 2008 à 10:41, par machin

    Je vais vous faire une confidence : il n’y a qu’une amélioration que je demande, le reste, effectivement, on ne lui demande pas d’être parfait : qu’il soit étanche à la pluie.

    Je le redis, le concept est génial. Mais pas au prix de ne pouvoir rouler sous la pluie - ou alors, comme ça se pratiquait dans les années 70 !, et pas à ce prix là.

    Que je puisse l’utiliser par tous temps, ca me suffit. Le reste, l’inconfort relatif par rapport à mon Airoh ou Shoei (à les remettre maintenant, je vois la différence), l’écran teinté mal positionné, la dureté du mécanisme, ça je m’y ferai. Mais pas la pluie, c’est un scandale en 2008.

  • 1000 km avec le Shark Evoline Le 9 juillet 2008 à 15:09, par kiki56

    bonjours,je voudrai savoir si quelqun c’est se kes le casque shark eleven ? si oui merci de vos reponce et merci davance
    ps : jvoudrai savoir sa pour acheter une visier fumer . parce que je ne c pas si c’est un s 500 ou des choses comme sa merci !

  • 1000 km avec le Shark Evoline Le 9 juillet 2008 à 15:11, par kiki56

    ce qui si connaisse pouvez vous me lenvoyer par e-mail ? voisi mon adresse dave56110@hotmail.fr
    merci davance =)

  • 1000 km avec le Shark Evoline Le 22 juillet 2008 à 13:25, par loopinggg

    Bonjour,
    je cherche justement un casque qui donnerai la possibilité de rouler avec la sensation de liberté que procure un jet, mais aussi de passer en plus hermétique en cas de besoin (froid du soir, pluie, etc...).
    L’Evoline me parait la bonne solution, mais aux vues de ce qui ce dit j’hésite.
    J’espère donc que ce billet continuera à évoluer et que monsieur Shark fera de même pour son casque.......à suivre donc.

    Concept génial
    Esthétique super
    voir le reste.

  • 1000 km avec le Shark Evoline Le 25 juillet 2008 à 16:59, par machin

    J’attends aussi l’évolution …

    En attendant, le mien reste sur son étagère, et ne sert que pour les -courts - trajets de passagers …

    Vivement l’évolution, et vivement la réaction des autres constructeurs !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0